Qu’est-ce que la logistique ?

Par Catherine Philonenko | le  |  temps de lecture : 10 min

La logistique occupe une place stratégique dans l’entreprise.

Son influence est considérable puisqu’elle agit directement sur l’activité de la société, son chiffre d’affaires et son développement.

C’est donc un élément essentiel à connaître, maîtriser et exploiter pour assurer la pérennité de l’entreprise, encore plus à l’heure de la mondialisation, portée par le succès du E-commerce.

Dans cet article, découvrez en quoi consiste la logistique, quels sont ses enjeux et comment elle fonctionne.

Logistique : définition simple

La logistique est l’activité qui consiste à piloter et maîtriser tous les flux physiques d’une entité afin de les optimiser. Elle implique ainsi divers secteurs et corps de métier, parmi lesquels le transport logistique, l’entreposage ou encore la production et la recherche en innovation.

La logistique peut être gérée en interne au sein de l’entreprise ou être confiée à un prestataire spécialisé dans le domaine.

La logistique n’est pas nouvelle, mais elle s’est grandement développée ces dernières années, notamment pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs (délais de livraison rapides, renouvellement fréquent des offres, besoin de transparence...).

New call-to-action

On peut considérer différents types de logistique selon le secteur, par exemple :

  • La logistique de distribution ;
  • La logistique cosmétique ;
  • La logistique textile...

La logistique n’est pas seulement un moyen pratique ou nécessaire pour gérer son activité, elle représente un véritable outil de compétitivité et un avantage concurrentiel. Elle permet par exemple de :

  • Disposer des bonnes ressources au bon moment pour éviter les ruptures de stock ou au contraire les surplus inutiles ;
  • Coordonner les différents services pour accroître leur productivité, leur réactivité et leur efficacité ;
  • Augmenter la satisfaction client en offrant la meilleure qualité de service possible ;
  • Réduire les délais dans la mise à disposition et le transport de marchandises ;
  • Maîtriser et baisser les coûts.

Tous ces éléments combinés en font une arme redoutable pour asseoir sa position, développer son activité et augmenter son chiffre d’affaires. Si elle nécessite des investissements au départ, la logistique assure des bénéfices évidents.

La logistique est indispensable à toute activité e-commerce

Quels sont les enjeux de la logistique ?

La logistique est une réponse efficace à la pression commerciale et concurrentielle, ainsi qu’aux demandes des consommateurs. Elle permet de faire coïncider ces nouveaux besoins avec la maîtrise des coûts supplémentaires que cela engendre. Elle offre donc un compromis pour toujours plus d’efficacité au meilleur prix.

Les enjeux de la logistique sont multiples. On les classe habituellement sur 3 échelles de temps :

  • À court terme ;
  • À moyen terme ;
  • À long terme.

Les enjeux logistique à court terme

À court terme, la logistique permet d’optimiser les flux logistiques afin de :

  • Être plus réactif en exploitant les prévisions commerciales à court terme, mais aussi les bons de commande ;
  • Pouvoir programmer l’approvisionnement, la production et la livraison ;
  • Mieux réguler les prestations du service après-vente, par exemple en anticipant la distribution de pièces de rechange ;
  • Mettre en place un plan de maintenance afin d’assurer une continuité dans l’exploitation.

Grâce à ces optimisations, l’ensemble de la chaîne est mieux préparé et donc plus efficace. Les entreprises peuvent anticiper, s’adapter et faire preuve de réactivité, par exemple en cas de succès commercial d’un produit qui pourrait entraîner des ruptures de stock, ou lorsque les premiers retours consommateurs font état d’un problème technique sur un produit.

L’anticipation est la clé du succès !

À moyen terme : la logistique joue un rôle majeur dans la gestion des budgets

Ici, la logistique joue un rôle majeur pour prévoir et décider des plans d’action et des budgets :

  • Mettre en place des plans d’action afin de mieux contrôler les coûts logistiques de services précis ;
  • Aide à la décision : déterminer quels services doivent être sous-traités ou non pour optimiser la chaîne et maîtriser les coûts ;
  • Maximiser les investissements et gérer au mieux les fonds de roulement de l’entreprise.

Grâce à la logistique, les entreprises ont une meilleure vision globale de leur activité, elles savent où mener des actions en priorité, tout en maîtrisant leur budget.

Les enjeux logistiques à long terme : le développement de l'entreprise

Sur le long terme, la logistique joue un rôle tout aussi essentiel pour l’entreprise :

  • Elle permet de mieux organiser et gérer de multiples services, prestataires et fournisseurs : simplification des processus, meilleure maîtrise des délais.
  • Elle assure une vue d’ensemble en temps réel sur les aspects logistiques et leur impact en ce qui concerne les coûts d’organisation, mais également les frais d’exploitation des clients.
  • Elle garantit un avantage concurrentiel majeur en assurant la meilleure qualité de service possible pour un coût adapté.

À chaque étape, à court, moyen ou long terme, la logistique permet donc de soutenir l’activité de l’entreprise et de contribuer à son bon fonctionnement et à son développement.

C’est d’ailleurs pourquoi elle est en perpétuelle évolution. En effet, l’objectif des entreprises n’est pas seulement de mieux gérer le flux logistique à un instant T, mais de l’améliorer en continu pour en obtenir toujours plus de bénéfices.

L'organisation logistique implique toute l'entreprise

L’organisation logistique : comment ça marche ?

La logistique implique de nombreuses activités tout au long du processus de production. Elle est soutenue par des outils innovants, assurant par exemple une traçabilité réellement plus efficace ou une vision précise des stocks en temps réel.

En amont du processus de production

Avant même d’entamer la production, différentes étapes sont nécessaires et peuvent être incluses dans la logistique. Voici plusieurs exemples :

1. Le développement et la recherche de sources d’approvisionnement :

Il peut s’agir de trouver des prestataires ou sous-traitants fiables, en interne ou en externe, capables de répondre à la demande de l’entreprise en termes de qualité et de quantité, dans des délais satisfaisants. Cela implique en outre la recherche de partenaires tels que des transporteurs.

2. Les achats

Tout le processus d’achat et de négociation. Cela peut également impliquer un suivi en temps réel des prix pour anticiper les fluctuations et mieux maîtriser son budget.

3. L’approvisionnement logistique

Tout ce qui implique les bons de commandes et de livraison pour approvisionner la chaîne logistique.

4. L’acheminement des marchandises

Le parcours entre l’achat des marchandises à un fournisseur jusqu’à un point de stockage ou un espace de préparation des commandes. Cela pourra aussi concerner les opérations de douane si les marchandises transitent entre plusieurs pays.

Grâce à la logistique, il est plus aisé d’organiser et d’anticiper l’activité de l’entreprise. Elle permet donc de travailler selon le principe du flux tendu, afin d’optimiser la production et de limiter les stocks.

En aval du processus de production

Le fonctionnement de la logistique concerne également de nombreuses activités en aval, parmi lesquelles :

1. Le stockage en entrepôt, ou entreposage 

Où stocker les marchandises et dans quelles conditions, comment organiser les stocks au mieux pour augmenter la productivité des salariés...

2. Les activités d’emballage

Suremballage, adressage, conditionnement à façon, réalisation de kits ou lots... En effet, selon l’activité de l’entreprise concernée, il pourra s’agir d’expédier les produits tels quels, ou bien de les personnaliser de diverses manières.

3. La préparation des commandes

Dans le secteur pharmaceutique, on parlera plutôt de répartition (ce qui inclut le stockage et le transport aval), tandis que dans le secteur alimentaire, on parlera d’éclatement : lorsque les marchandises arrivent à quai, elles ne sont pas stockées, elles sont aussitôt réparties et remises en chargement en direction des destinataires finaux.

Le transport jusqu’à la destination finale des marchandises

On peut également parler de transport aval. Cette activité en implique d’autres : la traction, le passage à quai, puis la distribution. Les marchandises connaissent donc plusieurs étapes dans le transport, de leur arrivée au point de stockage jusqu’à leur arrivée chez le destinataire final.

Chacune de ces activités joue un rôle majeur et peut être optimisée dans le cadre de la chaîne logistique afin de gagner en efficacité, productivité et rapidité : autant d’éléments qui permettent de maîtriser le budget et de réaliser des économies, tout en offrant une qualité de service supérieure.

La logistique inverse est un élément essentiel du e-commerce

En retour du processus d’utilisation : la logistique inverse

La logistique ne s’arrête pas lorsque les marchandises sont expédiées chez un destinataire final. D’autres étapes – et donc activités – supplémentaires peuvent être nécessaires.

Il s’agit habituellement du transport des marchandises depuis le client final jusqu’à, selon les cas :

1. Un point de recyclage 

Lorsque les marchandises concernées peuvent être recyclées, il faut organiser leur transport, leur recyclage, puis la gestion des matières recyclées obtenues.

2. Un point de destruction définitive

Pour les marchandises hors d’usage et ne pouvant être recyclées. Il faudra assurer leur destruction et gérer les déchets occasionnés, dans le respect des normes.

3. Un point de réparation

Toute marchandise pouvant faire l’objet d’une réparation pourra être expédiée vers un centre de réparation. Cela implique la gestion des transports ou encore des pièces de rechange. Lorsque la réparation n’est pas possible, il faut organiser le remplacement de l’objet si pertinent, ainsi que la gestion du produit hors d’usage (recyclage ou destruction).

La question des retours dépasse la simple organisation logistique, elle représente également un marché florissant :

  • Elle permet d’obtenir des matières premières parfois devenues rares ;
  • Elle est source d’emplois.

La gestion des retours implique des frais supplémentaires et un impact sur l’environnement. C’est pourquoi, dans certains pays comme la France, l’État a mis en place des taxes pour inciter les entreprises et consommateurs à jouer le jeu, dans une démarche de responsabilisation, mais aussi pour participer au financement.

Il y a, par exemple, l’écotaxe ou éco-participation mise en place sur certains produits comme l’électroménager. Cette taxe apparaît directement dans le prix d’achat des produits concernés et est reversée ensuite par les entreprises à l’État.

La logistique permet de gérer un grand nombre d’activités, de la recherche de matières premières jusqu’à la livraison chez un client final et parfois le retour du produit pour réparation, recyclage ou destruction. Grâce à la logistique, chaque activité est imbriquée dans les autres pour obtenir une vision d’ensemble et gérer l’intégralité de la chaîne.

C’est pourquoi la logistique assure plus de productivité, d’efficacité, et de bénéfices financiers : autant de points forts qui en font une activité indispensable pour développer son chiffre d’affaires et faire face à la concurrence.

New call-to-action

Inscrivez vous a la newsletter

Catherine Philonenko

Catherine Philonenko

Passionnée par les nouvelles technologies et convaincue par la 4iéme révolution industrielle : Industry 4.0 ou Usine du Futur, je suis actuellement Responsable Marketing & Communication chez Scallog.  L'objectif de ce blog est de vous apporter des conseils et une expertise face aux enjeux actuels rencontrés en Logistique. Ces articles vont vous donner des pistes pour optimiser vos processus en Supply Chain et vous accompagner dans vos démarches d'améliorations afin de gagner en flexibilité et vous permettre de rester compétitif !

Retrouvez moi sur

Laisser nous votre commentaire

Votre entrepôt est-il prêt à être omnicanal ?

Articles les plus lus

Suivez nous sur :