Gestion de la chaîne logistique : Optimisation et avenir

Par Catherine Philonenko | le  |  temps de lecture : 8 min

La gestion de la chaîne logistique est un élément déterminant dans la réussite d’une entreprise, son développement et son positionnement face aux concurrents. 

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la gestion de la chaîne logistique, comment l’optimiser et anticiper les changements à venir.

Qu’est-ce que la gestion logistique ?

Gestion logistique : définition et présentation

La logistique concerne l’ensemble des activités et processus nécessaires entre la demande initiale d’un produit et sa réception finale par un client. Elle implique ainsi de l’administratif, de l’organisationnel et de la gestion.

Le SCM (Supply Chain Management) représente l’ensemble des outils, ressources et techniques utilisés pour piloter la chaîne logistique le plus efficacement possible. La gestion de la chaîne logistique pourrait se définir par trois étapes : planifier, approvisionner, et enfin clôturer la commande une fois le client satisfait.

Chacune de ces étapes en comprend de nombreuses autres, toutes ayant pour but de servir un seul objectif : la mise à disposition du bon produit, au bon moment, dans les délais les plus rapides et avec la meilleure qualité possible.

La gestion logistique et la supply chain occupent donc une place stratégique et peuvent ainsi couvrir plusieurs périmètres, parmi lesquels :

  • Organiser l’approvisionnement en matières premières ;
  • Veiller à la cohérence entre les besoins d’approvisionnement et la production ;
  • Gérer les fournisseurs et les transporteurs ;
  • Maîtriser la gestion des stocks et de l’entreposage ;
  • Superviser la gestion des flux ;
  • Préparer les commandes ;
  • Régir l’affrètement ;
  • Optimiser les schémas de distribution ;
  • Gérer les retours...

Votre entrepôt est-il prêt pour l'omnicanal ?

La logistique impacte directement les résultats et le chiffre d’affaires d’une entreprise, c’est pourquoi il est essentiel de suivre ses performances pour optimiser chaque processus.

Quels sont les KPI à mesurer ?

Pour mesurer l’efficacité de la chaîne logistique, le KPI à suivre en priorité est le taux de service. 

Il permet de connaître l’efficacité globale de la supply chain en comparant, sur une période donnée, le nombre de commandes livrées dans les temps avec le nombre de commandes passées. Plus ce taux est élevé, plus l’organisation est efficace.

D’autres KPI peuvent être utilisés pour mettre en lumière les points forts et faibles de la supply chain, parmi lesquels :

  • Taux de préparation de commandes ;
  • Taux de rupture ;
  • Précision de la préparation de commandes ;
  • Commandes complétées expédiées ;
  • Backorders ;
  • Taux d’exécution des commandes (order fill rate) ;
  • Commandes expédiées dans les temps ;
  • Durée de cycle d’une commande interne ;
  • Taux de disponibilité ;
  • Coût moyen par produit ;
  • Taux de remplissage du moyen de transport ;
  • Commandes préparées dans les temps et prêtes à être expédiées...

Comment optimiser votre gestion logistique ?

Pour optimiser la gestion logistique, il faut bien sûr suivre et analyser les KPI pour déterminer tous les axes d’amélioration possibles. Mais d’autres recommandations pourront également vous aider dans l’optimisation de votre supply chain :

1. Créer une carte détaillée de votre supply chain

Cela vous permettra de faire le lien entre votre stratégie logistique et la gestion de votre supply chain, en identifiant chacun de ses rouages pour avoir une vision précise des optimisations à mettre en place.

2. Sensibiliser, informer, former et encourager vos équipes en amont

Vos salariés représentent un soutien précieux pour la conduite du changement. En les impliquant dans les changements et en les informant sur les bénéfices pour eux et pour l’entreprise, ils seront plus enclins à accepter ces changements et ils encourageront à leur tour d’autres salariés.

Pour gérer correctement votre chaîne logistique, il vous faut former et sensibiliser vos équipes

3. Gagner du temps dans vos process logistique

Mise en place du cross docking pour limiter les déplacements des produits et améliorer la productivité de vos employés, ou d’un WMS (Warehouse Management System, ou en français « Système de Gestion d’Entrepôt ») pour la traçabilité des produits en stock et des commandes.

Gestion de la chaîne logistique : quel futur en 2020 ?

L’épidémie de Covid-19 en 2020 a sérieusement ébranlé l’E-commerce. Face à la crise sanitaire, les entreprises ont dû prendre des mesures rapides pour s’adapter (modification de la politique de retour, protections des employés...).

La gestion de la chaîne logistique en a été directement impactée. Si ces changements ont pour beaucoup été subis et gérés dans l’urgence, cette crise sanitaire d’une ampleur inédite permet pourtant de tirer des enseignements clés sur l’avenir de la gestion logistique.

De nombreux outils, pour certains déjà présents, mais pour d’autres qui restent encore à être explorés et déployés, offrent des solutions satisfaisantes pour répondre à une telle situation.

Quel est le futur de la gestion logistique ?

La gestion logistique est amenée à connaître de nombreux changements dans ces prochaines années. Voici les principales pistes à retenir :

  1. Plus d’éco-responsabilité avec une politique de travail plus juste et respectueuse des normes environnementales : entre la mondialisation et les nouvelles technologies, la demande de transparence grandit. Les questions sociétales et environnementales se font de plus en plus importantes, les supply chain se doivent ainsi de montrer l’exemple ;
  2. Plus de fiabilité avec la sécurisation de la chaîne logistique pour assurer un flux continu de commandes, en prenant en compte toutes les actions humaines et technologiques qui peuvent avoir un impact sur la chaîne ;
  3. Une traçabilité en temps réel et claire des produits, de leur fabrication jusqu’à leur arrivée chez le destinataire final ;
  4. Une chaîne logistique évolutive/agile capable de s’adapter en temps réel aux fluctuations en fonction des besoins, demandes et changements sur de courtes périodes ;
  5. Plus de transparence et d’adaptabilité avec une chaîne logistique capable de répondre à l’hyper-personnalisation des produits et offres, avec des personnalisations de marchandises pouvant être effectuées jusque dans le tout dernier maillon de la chaîne, juste avant l’expédition définitive vers le client final ;
  6. Des moyens de transport toujours plus connectés : avec les nouvelles technologies, logistique et transport connaissent une vraie révolution liée à l’IOT. La connectivité en temps réel permettra de calculer au plus près le nombre de transports de marchandises et de conducteurs nécessaires à chaque instant pour répondre à la demande ;
  7. Des innovations qui permettent d’offrir aux clients une expérience intégrée, quel que soit le canal, en lien avec une traçabilité en temps réel des marchandises grâce au système d’identification RFID ;
  8. Des logiciels GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) qui offrent un suivi en temps réel, pour prendre les bonnes décisions au bon moment et au meilleur coût ;
  9. Des systèmes de gestion de la chaîne logistique qui communiquent directement avec les fournisseurs : cela permettra de connaître en temps réel chaque évolution de tarif dans l’offre des différents fournisseurs, mais aussi d’accélérer la communication des informations et les transferts d’argent, pour un service toujours plus rapide ;
  10. Une gestion plus efficace et transparente de la chaîne logistique : grâce à l’automatisation des processus et à une meilleure communication des informations, les ressources et étapes nécessaires pour satisfaire un client vont se réduire. Dans le même temps, il faudra faire preuve de plus de transparence, car les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l’utilisation de leurs données, mais aussi à la durabilité des marchandises et à leur origine ;
  11. Le déploiement de l’intelligence artificielle et de l’automatisation/robotisation pour optimiser et accélérer les processus, et limiter les erreurs ;
  12. L’exploitation des objets connectés pour anticiper les perturbations potentielles et mettre automatiquement en place des réponses adaptées.

Ces changements à venir représentent de véritables défis à relever, mais ce sont aussi des avancées réelles pour les entreprises, leurs employés, les consommateurs et la planète. Ces différents outils et évolutions permettront d’offrir un service toujours plus rapide, qualitatif et efficace, tout en répondant mieux aux besoins de chacun.

L'automatisation logistique permet d'optimiser votre chaîne logistique

Automatisation logistique et robotique

Les changements qui vont s’opérer ces prochaines années, et qui ont été précipités par la crise sanitaire du Covid-19, vont dans le bon sens. Si certaines des technologies nécessaires pour assurer ces changements doivent encore être développées ou se démocratiser, d’autres existent et font déjà la différence.

Il est par exemple possible de choisir dès maintenant une solution complète robotique et software pour automatiser la plateforme logistique afin de répondre aux enjeux logistiques actuels :

  • Adaptabilité : les robots sont capables de s’adapter facilement aux besoins des entreprises et à l’évolution de leur activité ;
  • Réactivité : les logiciels permettent de superviser en temps réel l’entrepôt logistique, pour prendre des décisions opportunes aux moments clés ;
  • Fiabilité : La sécurisation du picking simplifie le travail des opérateurs, améliore leur productivité et limite les erreurs ;
  • Agilité : Les étagères s’installent ou s’enlèvent rapidement afin de s’adapter aux besoins et optimiser les surfaces de stockage. Ces systèmes innovants s’installent sans perturber le travail des opérateurs ou les flux logistiques.

L’Intelligence Artificielle, la robotique et l’automatisation des processus vont révolutionner la supply chain. Pour répondre aux nouveaux et aux futurs besoins logistiques, l’adaptation est la clé. C’est pourquoi il est indispensable d’opter dès maintenant pour des solutions évolutives, capables de s’adapter chaque fois que nécessaire, et qui assurent un véritable suivi en temps réel.

C’est ainsi que vous pourrez optimiser la gestion de votre chaîne logistique et être prêt face aux changements qui vont s’opérer dans les prochaines années, à votre échelle, mais aussi à l’échelle du monde. Plus qu’un défi à relever, c’est un investissement sur l’avenir.

Votre entrepôt est-il prêt pour l'omnicanal ?

Inscrivez vous a la newsletter

Catherine Philonenko

Catherine Philonenko

Passionnée par les nouvelles technologies et convaincue par la 4iéme révolution industrielle : Industry 4.0 ou Usine du Futur, je suis actuellement Responsable Marketing & Communication chez Scallog.  L'objectif de ce blog est de vous apporter des conseils et une expertise face aux enjeux actuels rencontrés en Logistique. Ces articles vont vous donner des pistes pour optimiser vos processus en Supply Chain et vous accompagner dans vos démarches d'améliorations afin de gagner en flexibilité et vous permettre de rester compétitif !

Retrouvez moi sur

Laisser nous votre commentaire

Votre entrepôt est-il prêt à être omnicanal ?

Articles les plus lus

Suivez nous sur :