Comment améliorer rapidement la gestion de votre inventaire ?

Par Catherine Philonenko | le  |  temps de lecture : 9 min

La gestion de votre inventaire fait partie des éléments clés à optimiser afin d’augmenter votre retour sur investissement

Tous les produits et matières achetés et stockés constituent une richesse à part entière : lorsque votre inventaire est mal géré, cet investissement peut être gaspillé.

Plus votre gestion est efficace, plus vous augmentez votre capacité à répondre à la demande tout en évitant les pertes. Mais comment améliorer rapidement la gestion de votre inventaire ? Dans cet article, nous vous présentons des méthodes fiables et efficaces pour mieux gérer votre inventaire.

L’importance de bien gérer son inventaire

La gestion de l’inventaire des stocks doit faire partie de vos priorités. En l’optimisant au mieux, vous profiterez de nombreux bénéfices qui se répercuteront sur l’intégralité de la chaîne logistique. Voici ce que vous devez savoir sur l’inventaire logistique et les avantages d’une gestion efficace de celui-ci.

New call-to-action

Qu’est-ce qu’un inventaire logistique ?

Vous êtes légalement tenu de compter au moins une fois par an chacune des références que vous avez en stock. Il s’agit de l’inventaire logistique. Cela vous permet de connaître précisément l’écart entre les références enregistrées dans le système informatique et celles réellement présentes dans votre entrepôt logistique.

L’inventaire doit être exhaustif et il peut concerner différents types d’articles :

  • Les matières premières ;
  • Tous les composants qui serviront à produire des marchandises ;
  • Les marchandises en cours de production et qui ne sont donc pas encore disponibles ;
  • Tous les produits qui peuvent être vendus ;
  • Tous les consommables ;
  • Toutes les pièces détachées et les composants qui serviront aux produits nécessitant une réparation.

L'inventaire logistique doit être exhaustif

Il existe plusieurs manières de gérer l’inventaire, comme :

  • L’inventaire tournant : les produits ne sont pas tous comptés en même temps, mais par roulement, par exemple selon leur emplacement de stockage dans l’entrepôt logistique ;
  • L’inventaire périodique : vous définissez une date précise à laquelle vous allez effectuer ce dernier, par exemple mensuellement ou manuellement ;
  • L’inventaire permanent : on parle également d’inventaire informatique. Ici, l’inventaire est mis à jour en temps réel à chaque fois qu’une référence en stock connaît un mouvement. Cependant, cette méthode peut manquer de fiabilité puisqu’elle ne tient pas compte, par exemple, des vols qui peuvent survenir. Il faudra donc tout de même réaliser un inventaire physique occasionnellement pour connaître la différence entre le stock réel et celui théorique enregistré par les logiciels.

Pourquoi bien gérer son inventaire logistique ?

Une gestion efficace de votre inventaire logistique vous apporte de nombreux avantages :

  • Limiter le gaspillage, les pertes, les retours... ;
  • Réduire les coûts : le gaspillage, les produits altérés, volés ou surstockés ont tous un coût caché qui se répercute tout autant sur votre efficacité que directement sur votre chiffre d’affaires. Avec une gestion efficace de l’inventaire, vous pouvez donc éviter des pertes financières inutiles ;
  • Offrir un meilleur service à vos clients : un inventaire bien géré vous permet de garantir aux clients de recevoir les marchandises commandées. Les consommateurs se montrent intransigeants lorsqu’ils achètent un produit noté en stock, puisqu’ils sont informés que la commande est annulée ou que la livraison sera retardée à cause d’une erreur. Mieux vous gérez votre inventaire, plus vous pouvez satisfaire vos clients et les fidéliser ;
  • Avoir une vision claire des marchandises les plus demandées et de celles qui ne s’écoulent pas ou trop lentement.

Grâce à une bonne gestion de votre inventaire, vous pouvez prendre des décisions éclairées

Vous savez exactement ce que vous avez en stock, vous avez ainsi une visibilité totale sur les marchandises en votre possession, celles que vous devez commander et celles dont vous devez réduire les commandes.

Cela vous permet de mieux gérer vos cycles de stockage et vous pouvez décider aisément quels produits doivent sortir en priorité.

Optimiser vos process de gestion des stocks améliorer votre inventaire

Quatre conseils pour améliorer la gestion de son inventaire

Comme nous l’avons vu, la gestion de l’inventaire est déterminante pour le succès de votre entreprise. Voici 4 conseils à suivre pour en optimiser la gestion et en tirer les meilleurs bénéfices.

1. Optimiser vos process de gestion des stocks

Pour optimiser votre gestion de l’inventaire, mettez en place des process de gestion des stocks efficaces. Vous devez savoir à chaque instant quelles marchandises sont stockées, où, comment et depuis combien de temps, mais aussi dans quelles quantités elles sont demandées et sur quelles périodes plus précisément.

Pour contrôler vos stocks, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes, manuelles ou informatiques :

  • Le niveau de stock minimum : vous en fixez un à conserver pour un produit. Dès que ce minimum est atteint, une demande de réapprovisionnement est effectuée. C’est particulièrement utile pour éviter une rupture de stock sur les marchandises en forte demande ou qui, sur la durée, sont régulièrement commandées par des clients.
  • La revue des stocks : vous passez régulièrement les stocks en revue afin de faire des approvisionnements pour toutes les références dont le stock a atteint un minimum prédéfini.
  • La méthode Just In Time (ITT) : l’objectif de cette méthode de gestion de stock est de réduire les coûts en entreposant les références en très faible quantité. L’idée est de ne stocker et fournir que ce qui est souhaité, quand c’est demandé. Vous travaillez donc en flux très tendu et vous devez vous assurer que les prestataires avec lesquels vous collaborez seront, au besoin, capables de vous fournir en marchandises de manière quasi immédiate.
  • La quantité d’ordre économique (EOQ) : il s’agit d’une formule complexe permettant de déterminer le juste volume de produits à stocker. Cette formule étant très compliquée à calculer, il est cependant plus simple de passer directement par un logiciel de gestion des stocks.
  • La méthode FIFO : c’est l’acronyme anglais pour « Premier arrivé, premier sorti », c’est pourquoi on l’appelle parfois PEPS. C’est particulièrement utile pour les produits périssables ou qui sont concernés par l’obsolescence. Dès que les marchandises arrivent en stock, elles sont enregistrées et mises à disposition pour la livraison.

À noter qu’une excellente gestion des stocks n’est pas seulement un atout pour un inventaire logistique optimisé : cela a des répercussions directes sur les coûts, la productivité et la satisfaction client. La gestion des stocks constitue donc une problématique à part entière et qui doit également nécessiter toute votre attention.

2. Faire de l'étiquetage et dénomination des stocks

Dans un entrepôt, l’organisation est déterminante pour que la chaîne logistique puisse fonctionner de manière optimale. Cette organisation passe aussi par l’étiquetage et la dénomination des stocks.

Un bon étiquetage vous permet de suivre au plus près les marchandises durant leur parcours dans la supply chain, vous savez donc précisément ce que vous avez en stock à chaque instant. Il y a également d’autres avantages à l’étiquetage :

  • Contrôler les chargements ;
  • Gérer la réception et le suivi des marchandises ;
  • S’assurer que la réglementation est strictement appliquée, notamment pour les produits périssables ou qui peuvent inclure des composants potentiellement toxiques ;
  • Diminuer les risques d’erreurs humaines ;
  • Réduire les coûts : puisqu’il y a moins d’erreurs et un meilleur suivi, vous limitez les pertes financières et vous gagnez en productivité ;
  • Raccourcir les délais de préparation de commande et de livraison ;
  • S’assurer que tous les produits non conformes au seuil de qualité sont retirés du marché ;
  • Améliorer constamment la qualité des services.

Utiliser des technologies d’étiquetage vous assure de profiter d’un suivi clair de vos marchandises. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser :

  • La radio-identification : comme la technologie RFID (Radio Frequency Identification)​ ou E-Kanban ;
  • Le code-barres.

Pensez également à nommer précisément vos stocks pour savoir exactement à quoi chaque groupe correspond et où il est situé géographiquement dans votre entrepôt.

L'étiquetage permet d'améliorer la gestion de votre inventaire

3. Mettre en place le cycle counting

Pour bien administrer votre inventaire, vous pouvez miser sur des logiciels de gestion de stock. C’est un véritable gain de temps, en plus de vous offrir une vue complète sur l’état de vos stocks en temps réel.

Cependant, comme nous l’avons vu plus haut, cette méthode est basée uniquement sur les mouvements « visibles » des marchandises. Il peut donc y avoir une différence entre les informations enregistrées au sein du logiciel et l’état réel de vos stocks. Cela peut être dû à des vols ou tout simplement à des produits qui auront été mal étiquetés.

C’est pourquoi il est conseillé de ne pas se reposer uniquement sur un logiciel, mais de réaliser également à un intervalle déterminé et régulier un inventaire physique de vos stocks, afin de corriger toutes les erreurs pouvant affecter votre inventaire permanent.

4. Favoriser l’automatisation

L’automatisation des processus est une solution efficace pour gérer au mieux votre inventaire tout en gagnant du temps et en limitant les erreurs.

Cette automatisation peut également être étendue à d’autres éléments de la supply chain, comme la préparation des commandes.

L’automatisation du stockage et de la préparation des commandes apporte de nombreux bénéfices :

  • Meilleure productivité ;
  • Moins d’erreurs :
  • Meilleure visibilité sur les marchandises et leur parcours au sein de la chaîne logistique ;
  • Meilleur suivi des stocks ;
  • Moins de déplacements inutiles pour récupérer ou déposer les marchandises ;
  • Plus de sécurité pour les équipes...

L’automatisation est définitivement une voie à adopter pour un entrepôt logistique optimisé, avec à la clé une meilleure gestion des stocks et un inventaire facilité.

La gestion de l’inventaire a des conséquences directes sur la productivité et le chiffre d’affaires d’une entreprise. Bien gérée, la gestion vous assure de très nombreux bénéfices. Quand ce n’est pas le cas, c’est la santé même de l’entreprise qui peut être impactée.

C’est pourquoi il est important de gérer au mieux l’inventaire des stocks. En suivant nos conseils et en appliquant les différentes méthodes proposées, vous pourrez améliorer rapidement la gestion de l’inventaire dans votre entrepôt logistique.

New call-to-action

Inscrivez vous a la newsletter

Catherine Philonenko

Catherine Philonenko

Passionnée par les nouvelles technologies et convaincue par la 4iéme révolution industrielle : Industry 4.0 ou Usine du Futur, je suis actuellement Responsable Marketing & Communication chez Scallog.  L'objectif de ce blog est de vous apporter des conseils et une expertise face aux enjeux actuels rencontrés en Logistique. Ces articles vont vous donner des pistes pour optimiser vos processus en Supply Chain et vous accompagner dans vos démarches d'améliorations afin de gagner en flexibilité et vous permettre de rester compétitif !

Retrouvez moi sur

Laisser nous votre commentaire

Votre entrepôt est-il prêt à être omnicanal ?

Articles les plus lus

Suivez nous sur :