AGV, AMR, et robot logistique intelligent : Définition et distinction

Par Manon Ngaako | le  |  temps de lecture : 11 min

L'automatisation intralogistique est une question clef pour les entreprises. Pourquoi mobiliser de la main-d’œuvre pour mettre à disposition des matériaux quand vous pouvez automatiser ces tâches et concentrer les employés sur des activités à forte valeur ajoutée ?

En supply chain, deux systèmes d’automatisation robotiques sont souvent évoqués pour répondre à ce besoin : les AGV (Automated Guided Vehicle) et les AMR (Autonomous Mobile Robots).

Avec Scallog découvrez les spécificités de ces deux solutions, les dernières évolutions dans le domaine des robots intelligents d’entrepôts, et comment identifier la solution idéale selon vos besoins. 

Qu'est-ce qu'un robot AGV ?

Les AGV déplacent des marchandises de façon autonome.

Apparus dans les années 50, les premiers AGV (en français VGA Véhicule à Guidage Automatique) étaient des chariots de manutention qui transportaient des palettes.

De ce fait, les AGV sont souvent qualifiés de chariots automatiques.

Alt : Des AGV déplacent des cartons

Dans les années 70, après que Volvo l’ait adopté dans ses lignes de production, l’AGV devient un outil indispensable pour les débuts de l’automatisation de l’industrie et la gestion des flux.

Robuste et adapté à des charges lourdes ou de longs déplacements, l’AGV se perfectionne au fil du temps.

Aujourd’hui, si les AGV sont principalement utilisés dans la manutention logistique et industrielle,  on les retrouve aussi dans les hôpitaux, les musées, les aéroports ...  

Il existe 3 principaux types d’AGV :

  • les véhicules à charge unitaire qui ne peuvent transporter qu'une unité de chargement (palette, étagère ou bac).
  • les chariots élévateurs , avec des capteurs au niveau des fourches utilisés pour déplacer des palettes.
  • les remorqueurs à guidage automatique, qui supportent jusqu’à 8 tonnes et tirent un ou plusieurs véhicules non motorisés avec des charges.

Munies de diverses technologies, ces AGV, dont la vitesse varie entre 50 et 150 mètres par minute, se déplacent en toute autonomie d’après une trajectoire prédéfinie.

Ces différents types d’AGV sont guidés via diverses technologies : une ligne magnétique fixée au sol, un laser intégré ou encore un GPS

 New call-to-action

Qu'est-ce qu'un robot AMR ?

Les AMR (Robots Mobiles Autonomes en français) se déplacent de manière autonome, sans être guidés. 

Contrôlés en temps réel par un logiciel de gestion WCS (Warehouse Control System) qui optimise les flux logistiques grâce à l’intelligence artificielle, les robots mobiles assistent l’opérateur.

Ils améliorent la réalisation du picking, du tri et des inventaires.

Alt : Le robot Scallog Boby soulève une étagère mobile

D’abord perçus comme futuristes et onéreux, les AMR ont remplacé les AGV dans les entrepôts.

Plus polyvalents et rapides à mettre en place dans une chaîne logistique, ils bénéficient d’un réel avantage concurrentiel.

On distingue plusieurs types d’AMR. Les catégories les plus répandues se réfèrent au type de picking exercé : 

  • Des AMR   “Man to goods”, de l’homme vers le produit 
  • Des AMR   “Goods to man, du produit vers l’homme 

Il existe aussi des AMR dédiés au tri, qu’on retrouve le plus souvent en Asie.

Installation des AGV et AMR en entrepôt

Installer un AGV nécessite une adaptation de l’environnement de travail.  A contrario, un AMR peut être déployé sans aménagement particulier. 

Les frais d’une telle installation restent modérés car ils ne concernent qu’un aménagement de la surface au sol.

ll existe d’autres catégories de  solutions d’automatisation dédiées à la préparation de commandes en détail et à la gestion de stock (shuttle, miniload, transtockeur...). 

Ces systèmes à bacs avec une structure de stockage verticale requièrent un investissement beaucoup plus conséquent.

La nécessité ou non d’une zone fermée dans le cadre de la collaboration entre le robot et les hommes est aussi un aspect important à considérer.

Scallog : une solution robotisée intelligente qui allie les avantages des AGV et AMR

La différence historique entre un AGV et un AMR réside dans le niveau d'autonomie et le type de technologie utilisée. 

Or, les robots logistiques modernes utilisent souvent une technologie embarquée, ce qui vient flouer les critères de différenciation traditionnels entre AGV et AMR. 

La rencontre entre les avantages technologiques des AGV et ceux des AMR a donné naissance à la solution robotisée intelligente de Scallog.

La Solution Scallog intègre des étagères mobiles, et vise l'accélération ainsi que l’automatisation de la préparation de commande.

 

Scallog offre des avantages importants : 

  • une installation rapide et à faible coût (2 à 3 semaines)
  • une sécurité renforcée 
  • une plus grande précision dans la préparation de commande
  • un gain de productivité (multipliée par 3 en comparaison avec une manutention standardisée)
  • une importante modularité

Robotisation : Réduction des coûts du travail 

L’automatisation des opérations de manutention permet une meilleure maîtrise des frais de gestion de l’entrepôt. 

Cet aspect est particulièrement intéressant pour des sites confrontés à des conditions de travail particulières, comme une température atypique. 

Les solutions ne remplacent pas les opérateurs, mais participent à l’amélioration de leurs conditions de travail tout en augmentant la rentabilité à court terme comme à long terme. 

Sécurité accrue grâce aux robots

Conçues dans un souci de sécurité des opérateurs, en entrepôt, les solutions d’automatisation robotiques sont équipées de dispositifs de protection tels que des caméras, des lasers ou autres capteurs.

La solution automatisée de Scallog impose aux robots une fonction logistique dans une zone déterminée et exclusive. 

Les opérateurs n’évoluant pas dans cette zone, une sécurité optimale est garantie.

Accroissement de la productivité et de la précision grâce à la robotisation 

Les robots de Scallog permettent la diminution des distances parcourues par les opérateurs.

Les erreurs de picking sont ainsi réduites, et la précision de la préparation de commande est augmentée

Dans les entrepôts qui peuvent fonctionner 24/7, la solution intelligente de Scallog permet une activité ininterrompue des opérations logistiques.

Intégrer la solution Scallog à un système de gestion ou de contrôle d'entrepôt (WMS / WCS) optimise les processus tels que l'inventaire et le réapprovisionnement. 

Modularité des robots

L’installation de la solution Scallog se fait dans des coûts et des délais bien maîtrisés. 

De par sa flexibilité, la solution Scallog s’adapte rapidement à votre activité. Le cas échéant, il est facile d'ajouter des robots supplémentaires.

- Rémi Badaroux, Ingénieur Commercial International chez Scallog

En optimisant l’espace et la mobilité, la solution robotisée optimise la capacité de stockage de 30%.

L'investissement se rentabilise rapidement et accompagne votre croissance tout en permettant des extensions au gré de vos besoins.

Un système flexible, agile et très résilient.

Robots logistiques : Choisir au mieux d’après votre entrepôt

Pour automatiser les flux d’entrepôt, de  plus en plus d’entreprises misent sur les robots logistiques. Amazon, le géant américain du e-commerce, en est le plus fameux exemple.

En 2019, le marché des AGV a connu une hausse générale de 6,8 % d’après l’Automated Guided Vehicle Market Analysis de Research and Markets. Concernant les AMR, la société de conseil IDC prévoit pour la période de 2017 à 2022 un taux de croissance de 20%.

Pour autant, tous les entrepôts sont-ils adaptés à l’usage de robots logistiques ?

Avant d’envisager l’intégration d’une solution robotisée sur un site défini, il convient de  :

  • rechercher les contraintes d’utilisation sur le terrain
  • analyser les habitudes de travail (flux logistiques, étapes de production…)
  • étudier la faisabilité du projet sur le site
  • évaluer les charges utilisées (palettes ou autres) et les procédés de travail initialement mis en place
  • examiner les trajets logistiques (entrées, sorties)
  • analyser les outils informatiques utilisés

De préférence, cette analyse doit être effectuée par un expert.

Scallog est habilité à vous conseiller pour exploiter au mieux votre entrepôt en tenant compte de ses particularités (dimensions des allées, hauteur de passage sous porte, mezzanine, ascenseurs, rampes...)

Un ROI optimal résulte entre autres d’une parfaite maîtrise du matériel et des outils utilisés, de l’espace d’entreposage, du poids et des volumes de charges, les systèmes d’information utilisés, etc… 

Alt :  Temps de préparation de commandes visible sur tablette

Avec une rapide évolution des technologies sur le marché, toutes les solutions d'automatisation robotisées ne se rangent plus de façon explicite dans les catégories d’AGV ou AMR.

A l’image de Scallog, de nouvelles solutions robotisées reposant sur les deux principes prennent d’assaut le marché de la logistique 4.0. Tournés vers l’industrie du futur, ces nouveaux systèmes d’automatisation représentent l’avenir de la logistique.

Flexibles et rentables, ces dispositifs assurent la sécurité des collaborateurs. De plus en plus d’entreprises font donc appel à ces robots d’entrepôts. Pourquoi pas vous ?

Vous souhaitez optimiser vos délais de livraison ? Automatiser vos flux logistiques à l’aide d’une solution robotique peu coûteuse qui offre un ROI rapide ?

Scallog, expert en logistique, vous aide à déterminer la solution adaptée à vos besoins.

New call-to-action

 

Inscrivez vous a la newsletter

Manon Ngaako

Manon Ngaako

Férue de lettres, de culture, et de (social) médias, je suis Content Manager chez Scallog. A travers ces articles de blog, découvrez comment l'automatisation de vos procédés logistiques peut améliorer l'ensemble de la Supply Chain de votre entreprise. Face aux nouveaux enjeux de la logistique et l'essor du e-commerce, les conseils de Scallog vous permettront de gagner aussi bien en temps, qu'en efficacité.

Retrouvez moi sur

Laisser nous votre commentaire

Téléchargez notre guide :

Votre entrepôt est-il prêt à être omnicanal ?

 

 

Téléchargez notre étude de cas : 

 

New call-to-action

 

 

Visionnez nos replays :

 

Articles les plus lus

Suivez nous sur :